Symptômes – revue de presse

Revue de presse pour mon plus récent livre, Symptômes:

Catherine Ocelot


Tricoter avec les fils du coeur La Presse+, janvier 2022
Sens et sensibilités, Lettres Québécoises, printemps 2022
De l’importance de bien aller tout le temps, Le Devoir, février 2022
La santé mentale, avec ou sans mots, La tribune, mai 2022
Coup de coeur de Simon Boulerice à Cette année-là (minute 37)
Catherine Ocelot: fil-de-fériste entre rire et tristesse, Revue les libraires février 2022
Mots et Maux de femmes Radio-Canada, janvier 2022
Grandioses BD Elle Québec, octobre 2021
Prendre soin, critique de Thara Charland, revue Spirale #280, été 2022.
Symptômes: des mots et des maux Mathieu Roy, blog BDQG, janvier 2022
Grand coup de coeur pour la BD Symptômes de Catherine Ocelot Journal Métro, janvier 2022
Julie Roy pour Magazine L’actualité, février 2022
Coup de coeur de Claudia Hébert à l’émission Culture Club Radio-Canada, janvier 2022
Rencontre avec Sophie Médiavilla-Rivard pour Le Culte, janvier 2022
Nous n’avons pas à être seul(e)s Le Délit, février 2022
Sélection du mois de mars, Philippe Fortin pour Les Libraires, mars 2022
Du baume au corps et au coeur, La Bible Urbaine, mars 2022
Sélection d’Alexandre Courteau pour Tellement Courteau, mars 2022

Les Petites pièces

Je débute Petites pièces, une infolettre (newsletter).

En vous inscrivant à mes «Petites pièces», vous recevrez dans votre boîte courriel des morceaux de mes projets en développement, des fragments de mes petites explorations (sous forme de bd, dessins, textes et clips audio que je ne publie pas sur les réseaux sociaux, ni ailleurs).

Cliquez ici pour voir ce que j’ai envoyé à ce jour.

Pour recevoir toutes mes mises à jour, inscrivez-vous ici:

Vous pouvez aussi suivre ce lien…

Symptômes

Symptômes, mon plus récent livre, est sorti en janvier 2022.
«Dans cette quatrième bande dessinée, Catherine Ocelot s’interroge sur les empreintes laissées par les mots, sur ce qui rend malade et ce qui guérit, sur la nature profonde de chaque individu et sur la manière de tendre l’oreille à cette petite voix que l’on tait trop souvent.
 
Comme des plantes qui s’enlacent dans une serre, les récits de Symptômes s’entrecroisent et s’imbriquent les uns dans les autres pour exposer les liens qui nous unissent, mais aussi la façon dont les relations, qu’elles soient toxiques ou saines, se répercutent sur notre corps et notre esprit. Et si des fils invisibles nous reliaient pour toujours à ceux qui ont joué un rôle dans notre vie?
»

Exposition solo à la Cinémathèque québécoise

Du 11 février au 11 avril 2021, j’expose le résultat de ma résidence à la Cinémathèque québécoise, qui s’est déroulée pendant une année, entre 2018 et 2019.
Presse:
Catherine Ocelot et le cinéma de l’inconscient Le Devoir, mars 2021
Réfléchir avec le spectateur La Presse, mars 2021
Catherine Ocelot à la Cinémathèque, Tout un matin, mars 2021
Une année à la Cinémathèque, vue par Marc-André Lussier, Culture Club, mars 2021

Photos: Guy L’Heureux

Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, une année à la Cinémathèque

La vie d’artiste

La vie d’artiste, paru au Québec en mars 2018 (Mécanique Générale), en octobre 2019 en France, Belgique et Suisse, (éditions La ville brûle).
*Lauréat du Prix Bédélys 2018 (meilleure bande dessinée)
*Nominé pour le Prix des Libraires 2019 

Cliquez ici pour la revue de presse.

Catherine Ocelot, La vie d'artiste
Avec Julie Delporte et Daphné B

Résidence à la Cinémathèque: Une histoire de vent

Quelques images d’une histoire en trois temps que j’ai réalisée à la suite de la projection du film Une histoire de vent, de Joris Ivens.
Pour toute l’histoire, c’est sur Insagram:
Une histoire de vent, partie 1
Une histoire de vent, partie 2
Une histoire de vent, partie 3

Résidence à la Cinémathèque – A sister’s song

Première image d’une histoire réalisée à la suite de la projection du film A sister’s song, de Danae Elon, et d’une discussion avec une spectatrice.

Pour voir l’histoire en entier, c’est sur Instagram.