Les Petites pièces

Je débute Petites pièces, une liste d’envoi (newsletter).

En vous inscrivant à mes «Petites pièces», vous recevrez dans votre boîte courriel des morceaux de mes projets en développement, des fragments de mes petites explorations (sous forme de bd, dessins, textes et clips audio que je ne publie pas sur les réseaux sociaux, ni ailleurs).

Cliquez ici pour voir ce que j’ai envoyé à ce jour.

Pour recevoir toutes mes mises à jour, inscrivez-vous ici:

Vous pouvez aussi suivre ce lien…

Symptômes

Sortie prévue en janvier 2022, aux Éditions Pow Pow.
«Dans cette quatrième bande dessinée, Catherine Ocelot s’interroge sur les empreintes laissées par les mots, sur ce qui rend malade et ce qui guérit, sur la nature profonde de chaque individu et sur la manière de tendre l’oreille à cette petite voix que l’on tait trop souvent.
 
Comme des plantes qui s’enlacent dans une serre, les récits de Symptômes s’entrecroisent et s’imbriquent les uns dans les autres pour exposer les liens qui nous unissent, mais aussi la façon dont les relations, qu’elles soient toxiques ou saines, se répercutent sur notre corps et notre esprit. Et si des fils invisibles nous reliaient pour toujours à ceux qui ont joué un rôle dans notre vie?
»

Exposition à la Cinémathèque québécoise

Du 11 février au 11 avril 2021, j’expose le résultat de ma résidence à la Cinémathèque québécoise, qui s’est déroulée pendant une année, entre 2018 et 2019.
Presse:
Catherine Ocelot et le cinéma de l’inconscient Le Devoir, mars 2021
Réfléchir avec le spectateur La Presse, mars 2021
Catherine Ocelot à la Cinémathèque, Tout un matin, mars 2021
Une année à la Cinémathèque, vue par Marc-André Lussier, Culture Club, mars 2021

Photos: Guy L’Heureux

Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, une année à la Cinémathèque

La vie d’artiste

La vie d’artiste, paru au Québec en mars 2018 (Mécanique Générale), en octobre 2019 en France, Belgique et Suisse, (éditions La ville brûle).
*Lauréat du Prix Bédélys 2018 (meilleure bande dessinée)
*Nominé pour le Prix des Libraires 2019 

Cliquez ici pour la revue de presse.

Catherine Ocelot, La vie d'artiste
Avec Julie Delporte et Daphné B

Thelma et Louise – Résidence à la cinémathèque 13

Image tirée d’une histoire réalisée  dans le cadre de ma résidence à la Cinémathèque québécoise, à la suite de la projection du film Thelma et Louise.
Cliquez ici pour l’histoire complète. 

histoire pour Thelma et Louise, extrait

Résidence à la Cinémathèque – 11

Extrait d’une bande dessinée réalisée dans le cadre de ma résidence, à la suite de la projection de L’amour à la plage, un film qui raconte les histoires d’amour de personnes âgées qui passent leurs hivers en Floride. Pour voir l’histoire au complet c’est par ici. 

Résidence à la Cinémathèque – 10

Dans le cadre de ma résidence à la Cinémathèque, j’ai réalisé une petite bande dessinée à la suite de la projection du film Un sourd dans la ville, réalisé par Mireille Dansereau. Cliquez sur l’image pour accéder à l’histoire.

Un sourd dans la ville

Un talk-show sur la vie d’artiste

Tristesse présente un talk-show

Ces jours ci, je travaille sur un projet plutôt chouette… Le 30 août prochain, à 19h, la revue Tristesse présente son premier talk-show à la librairie le Port de tête.
Le thème portera sur la vie d’artiste, et nos invités sont magiques: Daphné B., Emmanuelle Caron, Rafaël Ouellet et… moi (eh).
Pour les détails, événement facebook ici: https://www.facebook.com/events/290944978308337/

 

Résidence Cinémathèque québécoise – 2

Deuxième semaine de résidence à la Cinémathèque québécoise:

Jouer avec l'hypocondrie, Catherine Ocelot

« Jouer avec l’hypocondrie. »

J’ai dessiné cette image à la suite de la projection du Septième sceau de Bergman, et d’une discussion avec un spectateur qui en disait entre autres ceci: « C’est un film de rencontres impossibles ».

Par ici pour suivre la résidence sur Instagram
ou
Cliquez ici pour en savoir plus sur ma résidence et pour participer

 

Résidence Cinémathèque québécoise – 1

Première semaine de résidence à la Cinémathèque québécoise:

Un risque, Catherine Ocelot

«Un risque»
J’ai réalisé cette photo à la suite de la projection du film Claire l’hiver (Sophie Bédard Marcotte), et d’une discussion avec une spectatrice.

Pour en savoir plus sur ma résidence à la Cinémathèque québécoise et pour participer, c’est par ici.