Exposition à la Cinémathèque québécoise

Du 11 février au 11 avril 2021, j’expose le résultat de ma résidence à la Cinémathèque québécoise, qui s’est déroulée pendant une année, entre 2018 et 2019.
Presse:
Catherine Ocelot et le cinéma de l’inconscient Le Devoir, mars 2021
Réfléchir avec le spectateur La Presse, mars 2021
Catherine Ocelot à la Cinémathèque, Tout un matin, mars 2021
Une année à la Cinémathèque, vue par Marc-André Lussier, Culture Club, mars 2021

Photos: Guy L’Heureux

Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, Une année à la Cinémathèque
Catherine Ocelot, une année à la Cinémathèque

Résidence à la Cinémathèque – 11

Extrait d’une bande dessinée réalisée dans le cadre de ma résidence, à la suite de la projection de L’amour à la plage, un film qui raconte les histoires d’amour de personnes âgées qui passent leurs hivers en Floride. Pour voir l’histoire au complet c’est par ici. 

Résidence Cinémathèque québécoise – 1

Première semaine de résidence à la Cinémathèque québécoise:

Un risque, Catherine Ocelot

«Un risque»
J’ai réalisé cette photo à la suite de la projection du film Claire l’hiver (Sophie Bédard Marcotte), et d’une discussion avec une spectatrice.

Pour en savoir plus sur ma résidence à la Cinémathèque québécoise et pour participer, c’est par ici. 

 

Entrevue avec Marcel Jean

Marcel Jean Catherine Ocelot

Dans le dernier numéro de la Revue Planches, mon entrevue avec Marcel Jean, directeur de la cinémathèque québécoise et directeur artistique du festival international du film d’animation d’Annecy. Sur fond d’une expo de Clyde Henry Productions.